1De l'idée à l'étude de marché

2Le business plan

3Le choix du statut Juridique

4Le financement

5Les formalités administratives

Onglets principaux

Sur cette page
Accès rapide

1 - De l'idée à l'étude de marché

Avant de soumettre votre idée à l’épreuve du business plan, une étude de marché s’impose pour la transformer en projet réaliste. En effet, pour créer une entreprise pérenne vous devez connaître vos futurs clients et leurs besoins, vos concurrents et leur offre, ainsi que le secteur d'activité dans lequel votre entreprise évoluera.

L'étude de marché est le processus d'analyse des données pour vous aider à comprendre quels produits et services sont en demande, et comment être compétitif.Elle peut aussi fournir de précieuses informations pour vous aider à réduire les risques d'affaires, repérer les problèmes actuels et à venir dans votre projet, identifier les opportunités de vente. 

L'idée du projet

Un projet de création d’entreprise part d’une idée, répondant à un besoin.

Télécharger le guide d'évaluation de son idée

  • Comment trouver l'idée ?

    • En observant votre environnement : Demandes insatisfaites, failles dans des produits ou services existants, lecture d’actualité …
    • En transformant un talent ou une passion dont vous disposez en une idée de projet
    • En vous imprégnant d’un concept à l’étranger 

    Votre projet peut trouver son origine dans différentes sources :

    • Capitalisation sur la formation, l’expérience ou la connaissance du marché/de l’environnement économique
    • Propension à inventer ou innover dans un domaine de spécialité
    • Reprise d’une activité existante
    • Franchise : approcher des marques de renommée ou à potentiel important
  • Quatre ingrédients à combiner

    • Dissocier le professionnel du privé
    • Se démarquer par un petit plus 
    • Se concentrer sur un marché en particulier 
    • Avoir le sens de l’écoute, de la détermination et de la persévérance
  • Comment formaliser son idée

    Formaliser son idée c’est savoir la résumer de manière précise :

    • Quelles sont les caractéristiques du produit ou du service envisagé ?
    • Quelle est son utilité, son usage ? A quel(s) besoin(s) répond-elle ?
    • Quelles sont les performances prévues ?
    • Quels sont les grands principes de fonctionnement de la future entreprise ?

"Protection" de l'idée

L’idée en soi ne peut être protégée. On protège la manière selon laquelle elle s'exprime : invention, marque, création littéraire ou artistique... On appelle propriété intellectuelle, les droits qui couvrent les créations et conceptions "issues de l'activité de l'esprit humain" contre toute appropriation de tiers. Ces droits se divisent en deux branches :

  • Le droit d'auteur: protège les œuvres
  • Les droits de propriété industrielle se répartissent en deux : les droits sur les créations nouvelles (brevets d’invention, dessins et modèles) et les droits sur les signes distinctifs (marques, appellations d’origine, etc)

S’il n’est pas possible de protéger une idée, il convient d’identifier le type de titre de propriété intellectuelle à choisir et de valoriser le budget à allouer. Les documents à préparer, les procédures de dépôt de demande de protection et les tarifs sont détaillés sur le site Internet de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) :

  • Brevet d’invention

    Titre de propriété industrielle permettant de protéger et d’exploiter une innovation technique pour une durée maximum de 20 ans. Sont brevetables les nouveautés, les activités inventives et les applications industrielles

  • Marque

    Image permettant de désigner le projet d’entreprise, l’intérêt d’une marque réside dans la durée de la protection conférée à son propriétaire (durée de 10 ans, indéfiniment renouvelable).

  • Dessins et modèles industriels

    Le dessin industriel s’entend comme tout assemblage de lignes ou de couleurs et le modèle comme toute forme plastique donnant une apparence spéciale à un produit industriel ou artisanal. Il attribue le titre exclusif d'exploitation pour une durée de 5 ans, renouvelable 2 fois, soit un maximum de 15 ans.

  • Certificat négatif

    Un certificat négatif vise à protéger une dénomination, un sigle ou une enseigne pour une durée de validité d’une année. La demande est adressée à l’OMPIC, au service du Registre central de commerce.

Utilité de l’étude de marché

La réussite d’un projet d’entrepreneuriat passe par la connaissance dont vous disposez du marché sur lequel vous allez commencer votre aventure entrepreneuriale. Connaitre le marché, c’est :

  • Avoir connaissance des acteurs du marché : Type de clients (Nationalité, pouvoir d’achat, nombre et concentration, etc.), fournisseurs (Importance et taille des fournisseurs, délais de livraison, etc.), concurrents (leur nombre, présence dans le marché, etc)
  • Evaluer la faisabilité commerciale du projet : en ayant une idée sur la capacité du marché à absorber votre offre, la réactivité des clients et concurrents, les contraintes réglementaires, etc
  • Sécuriser la stratégie commerciale via les meilleurs choix commerciaux qui se basent sur une connaissance approfondie de l’environnement du projet
  • Disposer d’une visibilité sur les budgets à allouer pour la réussite de votre projet

A tout moment, ayez connaissance des faiblesses de votre projet, mais aussi de ses avantages concurrentiels. Pour cela, n’hésitez pas à échanger avec des personnes d’expérience et soyez à l’écoute des critiques et des conseils.

Réalisation de l’étude de marché

L’étude de marché est le résultat de plusieurs analyses complémentaires : 

Télécharger le guide de réalisation de l'étude de marché

  • L’étude du produit/service qu’on souhaite offrir

    Définir le produit ou le service que vous souhaitez offrir à vos futurs clients : présentation, usage, conditions d'emploi, spécificités techniques, etc...

  • L’étude du marché et du secteur visé

    Détailler les composantes du marché dans lequel vous lancerez le projet (taille, stade de développement et croissance, répartition géographique, etc.)

  • L’étude de la demande (les clients)

    Connaître la clientèle potentielle permet d’orienter le projet vers les segments porteurs et d’éviter les risques de marché. Cette étude doit porter sur :

    • Les besoins et attentes auxquels doit répondre le produit/service 
    • L’analyse du comportement des clients potentiels 
    • L’identification de segments de clientèle (par exemple particuliers ou professionnels)
  • L’étude de l’offre (les concurrents directs et indirects)

    Identifier les concurrents directs et indirects (proposant une offre différente répondant au même besoin). Les principaux thèmes à traiter, pour chaque concurrent, sont les suivants :

    • Produit ou service proposé, produits et services complémentaires
    • Tarifs associés, localisation
    • Modes de distribution et de commercialisation
    • Image de marque
    • Politique d'alliances avec d'autres acteurs
  • L’étude des tendances socio-économiques

    L’étude du marché doit être actualisée en permanence, y compris après le lancement de l’entreprise afin d’anticiper au mieux les évolutions de son marché. Le créateur doit donc mener une veille active sur l’environnement de son marché, sur les aspects économique, technologique, réglementaire et socioculturel.

  • L’étude du chiffre d’affaires prévisionnel

    Une estimation du chiffre d’affaires permet une traduction chiffrée des prévisions de ventes qui résulte des phases précédentes

  • Liste des professionnels pouvant aider ou accompagner la réalisation complète ou partielle de l’étude de marché

    • Cabinets de conseil généralistes
    • Cabinets spécialisés dans les études de marché
    • Bureaux d’étude
    • Experts Comptables
    • Avocats

Les outils

Découvrez nos outils pour vous accompagner dans votre projet